Une centaine de doudous offerts à des bébés nés sous X

Thèmes : RSE

article

Les petits singes seront notamment distribués aux enfants nés dans le secret à la maternité du CHU. © Crédit photo : Fabien Cottereau / « Sud Ouest »

La blanchisserie Georges va distribuer aujourd'hui 105 peluches au service néonatologie du CHU.

"L'esprit Georges, c'est travailler ensemble et trouver ce petit quelque chose de différent chez chacun d'entre nous"

Karine Da Silva spécialisée dans l'entretien et la décontamination des vêtements industriels installée depuis 2017 à Bassens, site également du siège social du groupe, qui compte sept unités au total dans toute la France et emploie 80 salariés. Cet esprit qui la guide lui a donné l'envie de "fédérer les équipes autour d'un challenge".

"Nous lançons un défi à chaque saison, ce qui fait quatre box par an envoyées dans nos unités de production. Dans l'une de ces boîtes, j'avais demandé aux salariés de confectionner une peluche à base de tissus recyclés, le doudou de Georges", relate la dirigeante. Les six créations originales - la septième unité, Nancy, n'étant pas encore ouverte - ont ensuite été soumises au vote des abonnés de la page Facebook de la blanchisserie ainsi qu'à celui de personnel du service néonatalogie du CHU de Bordeaux.

Et c'est le petit singe de l'équipe de Chasse-sur-Rhône, à moins d'une heure de Lyon, qui a remporté le plus de suffrages. "Nous avons ensuite confié sa réalisation à l'association Fingermuppets, un atelier de couture associatif situé à Pompignac qui permet à des personnes éloignées de l'emploi de bénéficier d'une formation", poursuit Karine Da Silva.

Donner du sens
"Afin de ne pas s'arrêter là", les 105 doudous confectionnés vont être offerts, ce mercredi, aux enfants nés dans le secret au à ceux nés après un déni de grossesse et dont les parents n'ont pas eu le temps de préparer les affaires : "Tous les membres de Georges ont contribué à cette belle histoire, porteuse de partage et de sens", se félicité Karine Da Silva

"Derrière moi, j'ai la chance d'avoir une équipe qui a à cœur de mettre à l'honneur ceux qui exercent leurs métiers en toutes discrétion", conclut l'entrepreneuse. En effet, Georges s'occupe de l'entretien des tenues de 40 000 salariés dans toute la France et, plus spécifiquement en Gironde, de celles de la SNCF, des pompiers, d'Eiffage Sud-Ouest ou encore des Docks des pétroles d'Ambès.

Référence : Sud Ouest

PARTAGER CET ARTICLE

Contact presse

Barbara PAOLI
Responsable communication
+33 (0)6 31 04 08 19
barbara@mygeorges.fr

Contact presse

Barbara PAOLI
Responsable communication
+33 (0)6 31 04 08 19
barbara@mygeorges.fr

Journée de l’eau : un enjeu vital !

Thèmes : RSE

Comment nous travaillons pour aider le monde à mieux se porter et à protéger les précieuses ressources en eau

Le lundi 22 mars, nous célébrons la Journée mondiale de l'eau - un mouvement mondial qui sensibilise à la crise universelle de l'eau.

Cette année, la Journée mondiale de l'eau met en lumière ce que l'eau signifie pour les gens, comment nous la valorisons et comment nous pouvons protéger cette ressource vitale essentielle. Nous avons tous une empreinte eau ; nous utilisons tous de grandes quantités chaque jour. Nous sommes nombreux à essayer de réduire notre consommation d'eau en prenant des douches plus courtes ou en fermant le robinet lorsque nous nous brossons les dents.

Mais, beaucoup de gens ne se rendent pas compte que la majorité de notre empreinte eau ne vient pas de nos robinets - elle vient des choses que nous achetons et utilisons tous les jours.

Les livres, les meubles, les voitures, les appareils électroniques utilisent tous d'énormes quantités d'eau au cours de leur production.

Vous ne le savez peut-être pas, mais nos vêtements sont l'un des plus gros consommateurs d'eau de la planète. Pendant des années, ce que nous portons utilise plus que sa juste part d'eau. Une paire de jeans typique nécessite 7 500 litres d'eau pour produire, soit l'équivalent de ce qu'une personne boit en 10 ans.

La quantité d'eau consommée par nos vêtements est juste incroyable

La production textile (y compris la culture du coton) utilise environ 93 milliards de mètres cubes d'eau par an. C'est assez d'eau pour maintenir les populations combinées de l'Inde et de la Chine hydratées pendant près de 42 ans 1. Ce sont des pays qui produisent une grande partie du coton dans le monde et qui, aujourd'hui, connaissent un stress hydrique important dans de nombreuses régions. Au-delà de la production de fibres, on estime que l'utilisation de machines à laver dans la fabrication de vêtements nécessite 20 milliards de mètres cubes d'eau supplémentaires par an dans le monde.

À moins que nous ne trouvions plus de moyens de réduire notre consommation, individuellement et collectivement, la pression croissante que nous exerçons sur des ressources en eau limitées deviendra insupportable. Dans de nombreuses régions du monde, c'est déjà le cas. En termes simples, nous devons utiliser moins d'eau et arrêter de la polluer. Garder nos vêtements plus longtemps et en acheter moins aidera grandement. Mettre des informations sur la consommation d'eau sur les étiquettes de prix des vêtements aiderait vraiment les consommateurs à prendre de bonnes décisions.

MARK NICHOLS, PDG, XEROS TECHNOLOGY GROUP

La durabilité encourageante est un mantra de plus en plus utilisé dans presque tous les secteurs, en particulier la mode. Comprenant ces impacts, de nombreux consommateurs s'éloignent de la « mode rapide » - la production en série de vêtements bon marché qui sont portés très peu de fois puis jetés. Un article récent de CNN intitulé « Le monde paie un prix élevé pour des vêtements bon marché », souligne à quel point la mode rapide nuit à notre planète.

Les acheteurs commencent à adopter le mouvement croissant de la « slow fashion », qui se concentre sur des matériaux durables et sur un travail et une fabrication transparents et éthiques. Alors que les consommateurs et l'industrie cherchent à réduire ces impacts, ils recherchent des solutions innovantes qui protègent l'environnement. L'intégration des technologies de Xeros dans les équipements de production de vêtements signifie que l'impact environnemental des vêtements produits est considérablement amélioré. Ramsons Garment Finishing Equipments PVT Ltd, le partenaire commercial de Xeros pour les équipements de finition de vêtements en Asie du Sud, explique pourquoi l'intégration de ces technologies innovantes dans leurs machines aura un impact significatif sur le monde de la mode.

Partout en Inde et en Asie du Sud, les fabricants de vêtements recherchent activement des technologies nouvelles et innovantes pour nous aider à protéger notre environnement, qui est soumis à une pression extrême des effets du changement climatique. En intégrant les technologies Xeros dans nos équipements, nos clients économiseront de l'eau, de l'énergie et réduiront les émissions nocives. Il représente la meilleure option pour la durabilité.

SUNDER BELANI, DIRECTEUR GÉNÉRAL RAMSONS

Ramsons a installé des machines compatibles Xeros dans les opérations du groupe ABA au Bangladesh. ABA est un fournisseur de vêtements de marques internationales comme American Eagle, H&M et Zara.Ramsons a installé des machines compatibles Xeros dans les opérations du groupe ABA au Bangladesh. ABA est un fournisseur de vêtements de marques internationales comme American Eagle, H&M et Zara.

Consommation d'eau dans le monde de la blanchisserie

La lessive, une corvée quotidienne, a un impact énorme sur l'environnement . Faire seulement 5 lavages par semaine dans une machine à laver domestique moderne utilise 13 000 litres d'eau 2 en un an. Ce montant s'amplifie lorsque vous commencez à penser à la lessive à l'échelle commerciale. Les secteurs gros consommateurs d'eau - hôtels, blanchisseries professionnelles, traiteurs - s'attachent depuis de nombreuses années à réduire leur consommation.

Xeros propose une solution respectueuse de l'eau, qui peut réduire la consommation d'eau jusqu'à 80 %. Au cœur de ces machines se trouve la technologie XOrb TM . Réutilisables, recyclables et sûrs, les XOrbs nettoient et protègent en douceur les vêtements en utilisant moins d'eau et de produits chimiques. Ils se mélangent au XDrum TM au début du lavage et éliminent en douceur la saleté et les taches comme de minuscules mains. Les XOrbs augmentent également considérablement la durée de vie des vêtements et des tissus, ce qui les rend beaucoup plus beaux plus longtemps. Lorsque le cycle de lavage est terminé, les XOrbs retournent automatiquement à l'intérieur du XDrum et sont prêts à être réutilisés pour votre prochain lavage.

Georges, la laverie commerciale partenaire de Xeros en France, est spécialisée dans le nettoyage et l'entretien des vêtements de travail. Ils comptent de nombreux clients de premier plan, dont la SNCF, Renault Design et Air France, et traitent les tenues de 25 000 employés à l'aide de onze machines à laver professionnelles alimentées par Xeros.

Près d'un quart de l'humanité vit dans des pays où l'eau est physiquement rare. Et d'ici 2030, ce nombre pourrait doubler. Le monde pourrait faire face à un manque d'eau disponible d'environ 2 700 milliards de mètres cubes d'ici 2030 avec une demande 40 % supérieure à celle disponible.

Notre activité de blanchisserie industrielle utilise l'eau comme principale ressource. Au moment de créer Georges, il était essentiel de concevoir un système qui nous permette d'économiser au maximum cette ressource naturelle et précieuse.

Nous avons choisi des machines à laver compatibles Xeros pour économiser jusqu'à 80 % d'eau à chaque cycle de nettoyage. En faisant ce choix, nous permettons à nos clients de rejoindre Georges dans le combat pour la préservation de l'eau et plus généralement dans une démarche RSE.

Karine Da Silva, Présidente de Georges, décrit ce que l'eau signifie pour elle

La pollution de nos machines à laver

En plus d'utiliser moins d'eau, la Journée mondiale de l'eau est aussi l'occasion de reconnaître que les machines à laver contribuent à la pollution de nos rivières et océans. Chaque fois que nous lavons nos vêtements, ils perdent des centaines de milliers de minuscules fibres appelées microfibres. Les machines à laver n'ont actuellement pas de filtres pour les récupérer, elles finissent donc dans les eaux usées.

À l'échelle mondiale, environ 500 000 tonnes de microfibres pénètrent dans les systèmes d'assainissement chaque année et environ 280 000 tonnes s'échappent dans le milieu marin. Vous pouvez en savoir plus sur les microplastiques et comment empêcher vos vêtements de polluer l'océan ici.

Encore une fois, Xeros a une solution pratique pour empêcher presque toutes les microfibres de pénétrer dans nos mers. XFiltra TM , une technologie innovante de filtration pour lave-linge, peut désormais être facilement intégrée par tous les fabricants de lave-linge.

Ce filtre est disponible pour les machines à laver domestiques et commerciales et est conçu pour être simple et facile à utiliser.

XFiltra a été identifié comme le dispositif le plus efficace pour empêcher la libération de microfibres par les machines à laver.

Des recherches menées par l'Université de Plymouth ont testé six appareils conçus pour capturer les microfibres : trois filtres de machine à laver plus des sacs à linge et des balles, sur des charges de lavage mixtes de vêtements synthétiques et synthétiques/coton. Le filtre Xeros, conçu pour être installé dans les machines à laver par les fabricants, a donné les meilleurs résultats. Le prototype XFiltra utilisé dans l'étude a capturé 78% de toutes les microfibres, mais les conceptions XFiltra de dernière génération capturent plus de 90% de toutes les microfibres.

Découvrez comment Xeros capture plus de microfibres que tout autre appareil.

Et ensuite ?

La Journée mondiale de l'eau est l'occasion idéale de déterminer où va toute l'eau du monde et où elle devrait aller.

C'est un moment pour réaliser que l'eau potable appartient aux personnes assoiffées au lieu du nouveau vêtement dont nous n'avons peut-être pas besoin. C'est un moment pour réaliser que faire la lessive contribue à la pollution plastique dans nos océans. Résoudre la crise de l'eau est intimidant et souvent les statistiques sont effrayantes.

Mais la solution commence vraiment avec nous en tant qu'individus, et nous pouvons tous jouer un rôle en achetant simplement moins de vêtements et en faisant durer ceux que nous avons plus longtemps.

Xeros et nos partenaires travaillent ensemble pour aider le monde à mieux se porter.

Voici ce que l'eau signifie pour plus de nos partenaires

Jiangsu Sea-lion Machinery Co., Ltd est un fabricant leader de machines à laver commerciales et d'équipements de blanchisserie sur le marché chinois, et un partenaire commercial de Xeros.

Nous avons besoin d'eau pour vivre. L'eau est l'un de nos besoins vitaux fondamentaux. En plus de cela, nous avons besoin d'eau presque dans tous les aspects de la vie quotidienne, comme le travail, les transports et les loisirs. En tant que leaders dans le secteur de la blanchisserie, nous préconisons que les clients et partenaires choisissent des technologies économes en eau. Notre société développe des produits avec des fonctionnalités d'économie d'énergie. Nous travaillons avec nos clients pour répondre à leurs besoins et à ceux de notre planète.

Aaron Zhang, directeur général adjoint de Sea-Lion, décrit ce que l'eau signifie pour lui

Agemon Hightech Ecology est un distributeur agréé de Xeros Technologies en République tchèque et en Slovaquie

L'eau est l'essence même de la vie. Sans eau, nous ne pourrions pas survivre plus de 7 jours. L'eau est tout simplement un miracle.

Notre société PROZAC stavebni est très proche des technologies modernes. Par conséquent, nous avons décidé de créer sa propre division de technologies high-tech économes en eau et en énergie - Agemon High Tech Ecology, qui se concentre sur les technologies qui permettent d'économiser considérablement l'eau et l'énergie.

Nous sommes extrêmement fiers d'avoir réussi à établir une coopération avec Xeros, qui produit des machines à laver industrielles très efficaces et en même temps écologiques, qui peuvent économiser jusqu'à 80 % d'eau, 50 % d'énergie et 50 % de détergents.

Dans ce cas, il est vrai à 100% que les technologies de haute technologie écologiques peuvent également être très bénéfiques et économiques pour les entreprises individuelles.

.Le directeur, Tomáš Rolínek, explique ce qu'il fait pour conserver l'eau, l'une des substances les plus rares sur Terre.

Les références :

1. Une personne moyenne en Inde boit 2,17 litres.La population combinée de l'Inde et de la Chine est de 2,81 milliards.
2. Une machine à laver moderne utilise 50 litres d'eau par cycle

PARTAGER CET ARTICLE

Contact presse

Barbara PAOLI
Responsable communication
+33 (0)6 31 04 08 19
barbara@mygeorges.fr

Une collaboration efficiente !

Thèmes : RSE

Georges et son client historique Frédéric Terrasson, Responsable QSE SNCF Réseau Infrapôle Rhôdanien répondent aux questions de Thomas Hugues dans l’émission TV ÉCOSYSTEME sur B SMART du 8 mars.

PARTAGER CET ARTICLE

Contact presse

Barbara PAOLI
Responsable communication
+33 (0)6 31 04 08 19
barbara@mygeorges.fr

Quand Georges parle de développement durable, RSE et engagement responsable !

Thèmes : RSE

PARTAGER CET ARTICLE

Contact presse

Barbara PAOLI
Responsable communication
+33 (0)6 31 04 08 19
barbara@mygeorges.fr